Le PSG fait le travail avant Chelsea

Le PSG fait le travail avant Chelsea

Photo Icon Sport

Au terme d’un match presque maîtrisé de bout en bout, le Paris Saint-Germain a largement dominé le Racing Club de Lens ce samedi (4-1). L’occasion pour les Parisiens de s’installer enfin sur le fauteuil de leader en attendant le match de Lyon dimanche.

Le Paris Saint-Germain est enfin leader du championnat ! Après avoir manqué le coche à plusieurs reprises cette saison, les Parisiens n’ont pas raté l’occasion de s’installer en tête grâce à leur large succès au détriment de Lens. Une victoire on ne peut plus logique tant les hommes de Laurent Blanc ont surclassé les Sang et Or dès les premières minutes durant lesquelles Lens ne voyait pas le ballon. Il faut dire que la circulation de balle côté parisien était fluide et inspirée, notamment grâce au duo Verratti – Motta. C’est donc une succession d’occasions qui s’est abattue sur la cage de Riou, notamment lorsqu’Ibrahimovic manquait ses deux duels avec le gardien lensois. L’un en expédiant sa frappe sur la barre (14e), l’autre en tentant une louche totalement ratée (18e). Et alors que les Parisiens finissaient par baisser le pied en fin de première période, c’est finalement David Luiz qui trouvait la faille sur un coup-franc direct aux 35 mètres (1-0, 43e) ! A noter l’erreur de Riou qui avait anticipé de l’autre côté. 1-0 à la pause, c’était bien le minimum…

D’autant que le PSG repartait de l’avant dès le retour des vestiaires avec un but que l’on pensait tout fait ! Bien lancé par Verratti, Lavezzi dribblait Riou mais prenait trop de temps et laissait Baal revenir (52e). Qu’importe, à peine 6 minutes plus tard, Van der Wiel obtenait un penalty logique pour une faute de Guillaume. Penalty transformé d’une frappe croisée d’Ibrahimovic (2-0, 58e). De quoi enfin réveiller Lens qui profitait des sorties de Verratti et de Motta pour se montrer. Et c’est Touzghar qui réduisait le score sur un centre de Baal en devançant David Luiz (2-1, 68e). Petit coup de panique sans conséquence pour les Parisiens puisque Matuidi, entré en jeu à la 72e, mettait fin aux espoirs lensois en poussant un centre de Pastore au fond des filets (3-1, 80e). Et la petite touche esthétique pour la fin avec le joli but de l’Argentin, bien servi par une louche d’Ibra, qu’il reprenait de volée (4-1, 82e) ! Large succès mérité pour le leader provisoire qui a donc préparé de la meilleure des façons le déplacement sur la pelouse de Chelsea mercredi. 

Share