L’OM se trompe de combat, mais l’OL ne prend qu’un point

L’OM se trompe de combat, mais l’OL ne prend qu’un point

Photo Icon Sport

Dans un match qui a tout d'abord tourné au règlement de comptes sur Mathieu Valbuena, l’OM a failli tout perdre en première période. Mais une belle deuxième période a permis aux Provençaux d’obtenir un valeureux nul (1-1) face à des Lyonnais spectateurs.

Tous les regards – et les sifflets – étaient tournés vers Mathieu Valbuena ce dimanche soir avec le retour du milieu de terrain au Vélodrome, contre son ancien club. Mais rapidement, les joueurs marseillais perdaient leurs nerfs et leur lucidité, pour faciliter le travail de l’OL. Cabella (13e) puis Rekik (21e) ne passaient pas loin du rouge après deux fautes grossières sur Mathieu Valbuena. Les occasions étaient rares, jusqu’à d’énormes errements défensifs marseillais. Sur une balle en profondeur, Rekik couvrait de plusieurs mètres, permettant à Lacazette de se présenter devant Mandanda. L’attaquant lyonnais emmenait le ballon sur le côté et s’écroulait après un contact infime avec le gardien marseillais. Pénalty, transformé par le buteur de l’OL, et carton jaune au passage pour le gardien provençal (0-1, 25e). L’OM accusait le coup et était tout proche d’encaisser un 0-2 sur une situation similaire, mais cette fois-ci Lacazette tirait sur le poteau (29e). Avant la pause, Alessandrini se faisait exclure directement pour un gros tacle par derrière sur Valbuena (43e). 

En seconde période, l’entrée de Nkoudou à la place de Cabella faisait beaucoup de bien à l’OM, qui percutait plus et profitait d’un OL qui ne savait pas trop s’il fallait attaquer ou défendre. L’interruption du match par l’arbitre pendant 20 minutes, en raison de jets de projectiles sur le terrain, ne changeait pas la donne. Nkoudou manquait son face à face devant Lopes (67e) mais sur l’action suivante, Rekik égalisait de la tête sur corner (1-1, 68e). Malgré l’infériorité numérique, l’OM n’avait pas volé cette égalisation face à des Lyonnais dans l’attente. En fin de match, Valbuena passait à deux reprises tout près de marquer le but de la gagne pour l’OL, mais le score en restait là. Un nul qui ne satisfait personne, même si à la pause, les Marseillais auraient clairement signé pour ce résultat de parité. 

Share