L'OM commence déjà à tirer la langue

L'OM commence déjà à tirer la langue

Photo Icon Sport

En quête d'une troisième victoire en trois matches, l'OM a été accroché (1-1) ce dimanche par une formation d'Angers qui n'a rien volé. Marseille doit retrouver rapidement un second souffle.

Trois jours après le triste nul à Domzale, l'OM voulait repartir du bon pied à l'occasion de la réception du SCO ce dimanche au Vélodrome. Et si Angers débutait bien, c'est Marseillais qui allait rapidement prendre l'avantage. Sur un centre de Sanson, Njie récupérait le ballon après un raté d'Ocampos, et l'ancien lyonnais se jouait subtilement de trois défenseur avant de trouver le chemin des filets (1-0, 17e). Avec déjà trois buts à son compteur, Njie pouvait se réjouir, mais hélas pas très longtemps puisque sur une accélération l'attaquant de l'OM tombait au sol, visiblement blessé, et devait céder sa place à Germain (37e). 

Après la pause, le SCO était nettement moins incisif, Thauvin étant tout proche de tuer le suspense sur une reprise de la tête qui passait juste au dessus de la transversale du but de Letellier (54e). Les Angevins n'abdiquaient pas, et ils pouvaient légitimement en vouloir à l'arbitre qui oubliait de siffler un penalty évident suite à une faute d'Amavi sur Thomas dans la surface (63e). Mais cela ne durait pas longtemps, puisque Toko Ekambi ramenait les visiteurs à hauteur, le joueur angevin éliminant Doria pour égaliser d'un tir dont le rebond perturbait Mandanda (1-1, 71e). Le gardien de l'OM allait cependant encore une fois éviter le pire à son équipe en repoussant superbement sur sa ligne une reprise de la tête signée Thomas (80e).  Marseille était dans le dur, même si Ocampos était proche de donner la victoire à Marseille, Thomas suppléant son gardien (88e). Le même Ocampos abandonnait hélas ses coéquipiers à quelques secondes de la fin, prenant logiquement un rouge suite à un tacle très violent. L'OM se contente donc d'un point, mais a clairement besoin de reprendre son souffle.

Share