L’OL va chercher un point au PSG

L’OL va chercher un point au PSG

Photo Icon Sport

Dans un scénario désormais bien connu, le PSG a ouvert le score face à Lyon avant de craquer en fin de match pour concéder le nul (1-1). L’OL a joué le jeu, et repart du Parc avec un point, laissant le PSG à ses doutes sur son manque de constance sur 90 minutes. 

Peu satisfait des performances de son équipe dernièrement, Laurent Blanc avait décidé d’opérer plusieurs changements dans son onze de départ pour ce match face à Lyon. Exit les Motta, Maxwell, Van der Wiel, Lucas ou Pastore, place aux Cabaye, Digne, Aurier et Lavezzi. Des bouleversements radicaux qui portaient immédiatement leurs fruits. Dans un début de match rythmé, les Parisiens semblaient en jambes, tandis que les Lyonnais cherchaient à ne pas trop subir, sans réellement y parvenir. Cabaye, trouvé par Ibrahimovic d’une remise de la tête, manquait le cadre alors qu’il se retrouvait seul face à Lopes (14e), mais cela finissait par passer. Sur un centre précis de Digne, Cavani se détendait pour marquer d’une tête à ras du poteau, au cœur de la défense (1-0, 20e). Pour le PSG, il allait désormais falloir gérer cet avantage, ce qui n’a pas toujours été son fort récemment. D’ailleurs, Aurier échappait de peu au rouge, pour une faute sur Lacazette sur un ballon en profondeur (30e). Sur le coup-franc, Mvuemba enroulait parfaitement son ballon, qui finissait sur la barre de Sirigu (31e). Un Fékir remuant donnait du fil à retordre à David Luiz, tandis que le PSG commençait à ronronner. 

Comme prévu, le rythme baissait nettement, surtout que Lyon, passé l’heure du jeu, avait du mal à suivre la cadence physiquement après sa grosse débauche d’énergie. Les occasions étaient parisiennes, avec notamment une demi-volée de Verratti après un rush de Verratti (51e) et surtout une parade en deux temps de Lopes devant Motta puis Ibrahimovic à bout portant (77e). Ce score de 1-0 permettait à l’OL de toujours y croire, surtout que les entrants N’Jie et Gourcuff permettaient de garder un peu le ballon devant. Et ce qui devait arriver arriva. Sur un énorme cafouillage dans la surface, le ballon échouait sur Umtiti, qui reprenait à l’emporte-pièce pour effectuer un tir dévié par Aurier et qui trompait Sirugu (1-1, 84e). Entre la révolte parisienne, et les contres lyonnais, la fin de match était folle. Tolisso, seul à l’approche des six mètres après un décalage de N’Jie, manquait le cadre (87e), tandis que M. Buquet refusait logiquement un but de Verratti pour une faute de Lucas sur Lopes juste avant (89e). Le score en restait là, confirmant un scénario déjà bien connu à Paris, même si c’est la première fois que le PSG perd des points à domicile. Pour Lyon, l’embellie se confirme dans le jeu et les jambes, même si cela ne se voit pas encore au classement, puisque l’OL est 12e, avec un point d’avance sur la zone rouge. 

Share