L'OL prend un point, statu quo en tête

L'OL prend un point, statu quo en tête

Photo Icon Sport

Une journée pour du beurre en ce qui concerne la course au titre. Comme l’OM et le PSG, l’OL a pris un point contre Lorient, ce dimanche au Moustoir (1-1). Les Rhodaniens ont beaucoup souffert, mais ont mieux terminé pour conserver deux points d’avance en tête. 

A domicile, ni Marseille vendredi, ni le PSG samedi, n’avaient réussi à s’imposer en cette 25e journée surprenante. Lyon avait donc l’occasion de faire un break en tête en cas de succès à Lorient, mais encore fallait-il s’imposer sur le synthétique des Merlus. D’autant que les Bretons attaquaient très fort, avec un énorme pressing et un jeu très rapide qui donnait le tournis à la défense lyonnaise. Cette domination débouchait très rapidement sur une première occasion, avec une parade express de Lopes devant Jeannot en face à face (3e). Fékir, d’une frappe dangereuse à ras de terre, tentait bien de porter le danger (31e) mais Lorient était au-dessus, même si Jeannot manquait le cadre à deux reprises sur des centres venus de la gauche (28e et 43e). 

Après le repos, l’entrée de Jordan Ayew à la place d’Abdallah donnait un visage encore plus offensif aux locaux, et cela payait rapidement. Sur un coup-franc vite joué, la défense lyonnaise était totalement désorganisée, ce qui permettait à Jeannot d’adresser un centre parfait pour la tête d’Ayew, également impeccable (1-0, 50e). Dans la foulée, l’OL pouvait revenir avec une reprise d’Umtiti au second poteau, sauvée devant sa ligne par Lecomte (55e). Fournier prenait la décision de changer ses batteries, avec les entrées de Gourcuff et Ferri qui faisaient beaucoup de bien. L’OL reprenait le dessus dans un dernier quart d’heure qui sentait le KO. Mais, alors que les occasions se faisaient rare, il n’en fallait pas beaucoup à Lyon pour égaliser. Sur un décalage de Gourcuff, Bédimo centrait en retrait pour Njié, dont la reprise contrée trompait Lecomte (1-1, 78e). Le leader de la Ligue 1 continuait sur sa lancée, avec notamment une énorme envolée de Lecomte pour dévier un tir de Jallet qui allait rentrer (84e). La fatigue se faisait sentir en fin de match, laissant les deux équipes sur ce score de parité qui concluait un match de très belle facture. La course au titre est encore et toujours plus serrée que jamais.

Share