L'ASSE dérouille Nice et met la pression sur l'OM et Monaco

L'ASSE dérouille Nice et met la pression sur l'OM et Monaco

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne s’est replacée dans la course au podium et met la pression sur l’OM et Monaco grâce à une nette victoire (5-0) face à une équipe niçoise dont la prestation ce dimanche n’est pas rassurante alors que le Gym n’est pas encore totalement assuré du maintien.

Une semaine après son coup de gueule dans la foulée de la défaite de son équipe à Bastia, Christophe Galtier avait le sourire après le net succès de l’ASSE contre une pâle formation niçoise. Dès le coup d’envoi, les Verts démontraient qu’ils ne voulaient pas se faire piéger, et ils prenaient les Azuréens directement à la gorge. Largement dominateurs, les joueurs stéphanois allaient mettre 25 minutes à trouver les bons réglages, et sur un corner tiré par Gradel, Perrin, oublié par les défenseurs visteurs, trompait Hassen d’une belle reprise de la tête (1-0, 25e). Cet avantage était amplement mérité, tant l’AS Saint-Etienne dominait son sujet et cela se concrétisait encore plus à cinq minutes de la pause. D’une belle volée du droit, Clément, qui n’avait jamais marqué en Ligue 1 avec l’ASSE, doublait la mise (2-0, 40e).

La seconde période était du même tonneau, Nice étant débordé par l’impact stéphanois. Hassen se mettait en valeur en remportant un duel avec Gradel (52e), mais le portier du Gym n’allait rien pouvoir faire sur une frappe d’Erding qui du gauche triplait la mise, aidé par le poteau droit (3-0, 62e). L’OGC Nice avait la tête sous l’eau et tentait de limiter la casse histoire de ne pas se faire trop mal. Monnet-Paquet et Corgnet étaient proches d’y aller de leur but, mais les deux rataient le cadre seul face au but (78e). Gradel n’allait, lui, pas se manquer et sur un service de Monnet-Paquet l’attaquant de l’ASSE corsait encore plus l’addition (4-0, 84e). Et le calvaire n’était pas terminé pour Nice qui encaissait un cinquième et dernier but sur un contre rondement mené et concrétisé par Monnet-Paquet (5-0, 88e). La messe était dite et Saint-Etienne pouvait fêter cela, tandis que du côté du Gym on avait la tête basse.

Share