L’ASM enchaîne à Lille, à la monégasque…

L’ASM enchaîne à Lille, à la monégasque…

Photo Icon Sport

Au terme d’un match très décevant, l’AS Monaco s’est imposée à Lille ce samedi (1-0). Pas grand-chose d’autre à retenir, si ce n’est que l’ASM revient provisoirement à deux points du podium. 

Malgré l’affiche plutôt séduisante sur le papier, Lille et Monaco ne sont pas réputés pour leur jeu flamboyant. Alors forcément, on s’attendait à un match terne, et on l’a eu ! Et ce dès les premières minutes durant lesquelles Lille prenaient les choses en main, sans pour autant s’exposer aux contres monégasques. Il faut dire qu’un rush de Ferreira Carrasco mal conclu a un peu refroidi les Dogues (8e). Cela n’a pas empêché les jeune Lillois de s’illustrer avec Traoré qui offrait un bon ballon en retrait à Koubemba dont la frappe était difficilement déviée en corner par Subasic (16e). Et puis plus rien, jusqu’à la 37e minute et ce superbe contre orchestré par Ferreira-Carrasco et conclu par une frappe totalement ratée de Dirar pourtant bien placé. A l’image de la première période...

Le point positif, c’est que les 22 acteurs pouvaient difficilement faire pire lors du second acte, même si ce dernier débutait avec un énorme raté de Moutinho qui, sur une belle passe en retrait de Bernardo Silva juste devant les buts, expédiait sa frappe largement au-dessus (47e). Signe que l’ASM était tout de même mieux rentrée après la pause. Confirmation 10 minutes plus tard, quelques instants après un nouveau raté, cette fois signé Sidibé côté lillois, avec l’ouverture du score de Berbatov de la tête. Le Bulgare profitait d’une absence totale de marquage sur un coup-franc de Ferreira-Carrasco pour ajuster Enyeama et inscrire son sixième but en championnat (1-0, 57e). Une erreur du LOSC fatale puisque l’ASM s’imposait grâce à cet unique but, à la monégasque, et ce malgré la tête de Basa qui aurait dû permettre à Lille d’égaliser à la 79e minute. Mais pour cela, il aurait fallu que Sidibé, hors-jeu, laisse tranquillement le ballon terminer sa course dans les filets au lieu de prolonger de la tête… Tant pis pour le LOSC, tant mieux pour l’ASM qui revient à deux points du PSG et du podium grâce à ce septième match consécutif sans encaisser de but en L1.

Share