Gourcuff et l’OL mettent fin à la série de l’OM

Gourcuff et l’OL mettent fin à la série de l’OM

Photo Icon Sport

Match au couteau entre l’OL et l’OM, remporté par Lyon sur sa seule véritable occasion du match grâce à un exploit de Gourcuff (1-0). Marseille, qui restait sur huit victoires de rang, a pour une fois manqué d’efficacité, et voit le PSG revenir à quatre points. 

Entre deux des équipes très en forme de la Ligue 1, et surtout les deux meilleures attaques avant cette journée, le choc qui opposait Lyon à Marseille était attendu comme l’un des premiers sommets de la Ligue 1. Dans un premier temps, cela a surtout donné lieu à une énorme bataille tactique, avec des changements dans l’organisation défensive de Bielsa, bien contrés par la tactique lyonnaise. En conséquence, l’OL prenait un meilleur départ, mais la rencontre demeurait particulièrement engagée, avec des duels, des chocs et des fautes, Dja Djédjé devant même sortir à la demi-heure de jeu. Mais cela donnait aussi beaucoup d’imprécisions des deux cotés dans le dernier geste, et donc peu d’occasions. Ayew sollicitait bien Lopes sur un tir enroulé que le Portugais repoussait parfaitement (26e), pour la seule grosse opportunité de ces 45 premières minutes qui laissaient tout de même tout le monde sur sa faim. 

A la reprise, le match haussait d’un ton, avec une domination immédiate de l’OM, et des premières grosses occasions. Lopes était vigilant sur un tir en force du gauche de Gignac (53e), tandis que le gardien lyonnais voyait le poteau le sauver sur un tir de Mendy (56e). C’était ensuite Ayew qui était tout proche de marquer, mais encore une fois, Lopes s’imposait sur sa ligne après une reprise du Ghanéen au second poteau (61e). L’OL était tout proche de craquer, mais allait choisir ce moment pour marquer le but qui valait de l’or. Bien décalé plein axe par Lacazette, Gourcuff éliminait Imbula d’un crochet avant de frapper du gauche devant Mandanda, sous la barre (0-1, 66e). Une délivrance totale pour Lyon, qui devait ensuite tenir cet avantage. Les Rhodaniens y parvenaient, non sans avoir souffert, et ils s’en sortaient même très bien quand M. Jaffredo ne désignait pas le pénalty pour une obstruction d’Umtiti sur Thauvin dans la surface. Mais pour l’OL, l’essentiel était dans le résultat et cette troisième victoire à domicile consécutive, qui permet à la formation de Fournier de prendre la troisième place, à un point du PSG, et à cinq de l’OM, dans un podium de gala pour la L1. 

Share