Des 0-0 sur des pelouses pourries, Praud adore la L1

Des 0-0 sur des pelouses pourries, Praud adore la L1

Photo Icon Sport

« Qui aime bien, châtie bien » dit le proverbe. Dans ce cas, Pascal Praud est un adorateur de la première heure de la Ligue 1. A l’heure de la reprise, le consultant de Yahoo a sorti ses plus belles tirades pour expliquer à quel point il ne pouvait pas se passer du Championnat de France, même s’il n’y avait pas forcément de quoi faire rêver quand on y regarde de plus près. 

« La Ligue 1 est de retour. Pour le meilleur ou pour le pire. la Ligue 1 est notre famille. On ne choisit pas sa famille. La Ligue 1 revient. Et avec elle, ses 0-0,  ses arbitres en peau de lapin, ses stades en bois, ses pelouses brûlées l’été, gelées l’hiver. La Ligue 1 revient avec les bousculades de vestiaires, les insultes de couloir, voire de paddock. Les entraineurs « préfèreront ne pas parler de l’arbitrage », les présidents regretteront « que le match fût programmé à 17 heures et non à 20 heures », les joueurs évoqueront « la fatigue accumulée des derniers matches » en oubliant qu’ils ont fait une nuit blanche, poker oblige », a détaillé un Pascal Praud plus caustique jamais, et pour qui, pour ne rien arranger, le suspense pour le titre de champion de France n’existe pas. Décidément, vivement la rentrée !

Share