Chafni cite le nom des témoins des insultes racistes

Chafni cite le nom des témoins des insultes racistes

Photo Icon Sport

En accusant un arbitre assistant de lui avoir proféré des propos racistes, Kamel Chafni sait que cette affaire va prendre une ampleur énorme dans le football français. Dans les colonnes de l’Equipe, le joueur auxerrois a donné précisément sa version des faits, révélant notamment qu’il avait des témoins pour étayer ses graves accusations.« C’est grave. Ça dépasse le cadre du foot, c’est la première fois que ça m’arrive. L’arbitre assistant était peut-être énervé mais ce qu’il a dit, ça ne se dit pas, c’est du racisme. Je suis en colère. Je vais aller au commissariat d’Auxerre et je vais porter plainte. J’espère que la Ligue va mener son enquête et qu’elle sévira. Je lui fais confiance. Si elle ne me croit pas, je n’ai plus rien à faire dans le football français. Je suis scandalisé. J’ai des témoins, et pas seulement des Auxerrois. Le Brestois Larsen Touré a entendu, tout comme le kiné de Brest. Roy Contout, mon coéquipier, a également entendu… C’est grave. Je ne suis pas violent. Je n’avais encore jamais pris un rouge dans ma carrière. Je ne lâcherai pas. J’irai au bout de cette histoire. Tout cela dépasse le cadre du foot. C’est un scandale », fulminait encore Kamel Chafni quelques heures après la fin de la rencontre.

Share