Bordeaux fait le coup parfait, Monaco gâche tout

Bordeaux fait le coup parfait, Monaco gâche tout

Photo Icon Sport

Moins de deux semaines après sa victoire au Parc des Princes, Monaco s’est incliné à domicile face à Bordeaux (1-2). Une défaite qui relance complètement la course à la deuxième place, que les joueurs de la Principauté sont tout de même assurés de conserver à l’issue de cette 32e journée.

Pourtant, les Monégasques débutaient bien, dominant assez nettement sans toutefois se créer d’occasions. Une première période stérile et marquée, juste avant la mi-temps, par le but de Touré, qui reprenait au second poteau un corner dévié pour surprendre tout le monde (0-1, 45e). L’ASM réattaquait fort, mais les Girondins tenaient, et aggravaient même le score sur un nouveau coup de pied arrêté. Encore une fois, au second poteau, Ounas profitait d’une double erreur d’Echiejile pour marquer. Le Nigérian lâchait non seulement son marquage, mais il gênait en plus son gardien dans la sortie, laissant Ounas pousser la balle au fond (0-2, 56e). Les joueurs du Rocher jetaient leurs forces dans la bataille, faisant entrer toutes leurs armes offensives mais, à l’image de cette manquée de Carrillo aux six mètres (80e), ils peinaient à faire la différence, avant une fin de match un peu folle.

Dans les derniers instants, Prior s’interposait devant Carrillo (89e) avant un pénalty logique pour une faute de Yambéré sur corner. Mais Vagner Love voyait son but en deux temps être refusé, en raison d’un « comportement antisportif » pour avoir marqué un temps d’arrêt sur la course d’élan de son pénalty... Dans les ultimes secondes, après une énième parade de Prior, Guilbert voyait le ballon lui rebondir dessus, aboutissant à un but contre son camp malheureux, mais sans conséquence (1-2, 94e).

Si Bordeaux atteint la barre fatidique des 42 points avec ce succès, Monaco pourrait bien payer cher son irrégularité, alors que ce résultat va certainement motiver encore plus Nice, Lyon, Rennes et les poursuivants pour recoller au classement.

Share