Bordeaux achève Rennes sur le gong

Bordeaux achève Rennes sur le gong

Photo Icon Sport

Un match ouvert, des occasions de parts et d’autres, Bordeaux et Rennes se sont livrés une belle bataille qui a débouché sur une victoire des Girondins à la dernière seconde (2-1). Les Bretons pourront s’en vouloir, eux qui ont eu d’innombrables chances d’ouvrir le score.

Ballotés par Marseille et par Toulouse, les Rennais devaient montrer un visage bien différent pour éviter de faire un zéro pointé sur cette semaine à trois matchs. Et d’entrée de jeu, les Bretons prouvaient leurs intentions avec des occasions importantes. Doucouré, à bout portant, ne cadrait pas sa reprise du gauche (8e), tandis que Toivonen puis à nouveau Doucouré forçaient Carrasso à faire chauffer les gants (21e). Costil lui répondait d’un beau plongeon sur une reprise écrasée de Diabaté (36e), mais la dernière occasion était pour Rennes, puisque Ntep débordait tout le monde et centrait pour Moreira, contré au moment de pousser le ballon au fond (38e). A la pause, Bordeaux était tout heureux d’arriver avec un score nul et vierge. 

Le scénario ne changeait pas après le repos, avec un Toivonen inhabituellement maladroit sur un centre de Ntep (54e), avant que l’international espoir ne manque lui même un face à face (71e). Forcément, dans ces cas-là, c’est l’adversaire qui en profite. Sur un tir de Touré en angle fermé, le ballon échouait sur Khazri, étrangement seul devant la ligne de but, et qui poussait le ballon au fond (1-0, 73e). Rennes ne baissait pas les bras et égalisait rapidement, Habibou poussant à son tour au fond un tir de Doucouré repoussé par Carrasso (1-1, 81e). C’était au tour de Bordeaux d’attaquer pour tenter d’arracher la victoire, et cela payait au dernier moment des arrêts de jeu. Sur une remise de Diabaté, Touré enroulait un tir parfait sous la barre pour donner les trois points à son équipe (2-1, 93e). Pas malheureux sur l’ensemble du match, les Girondins en profitent pour prendre la première place provisoire au classement, en attendant le choc entre Marseille et Saint-Etienne. 

Share