Angers passe à l'attaque et gifle Monaco

Angers passe à l'attaque et gifle Monaco

Photo Icon Sport

Surclassé par le Paris Saint-Germain le week-end dernier (5-1), Angers a réagi de la meilleure des manières ce samedi. Le SCO s’est largement imposé face à l’AS Monaco (3-0) et remonte provisoirement sur le podium en championnat.

Qui a dit qu’Angers n’offrait pas de spectacle ? Opposé à l’AS Monaco dans un choc de haut de tableau, le promu a produit du jeu avec l’efficacité à la clé. Pourtant, l’entame de match plutôt monégasque aurait pu permettre à Bernardo Silva d’ouvrir le score. Mais le Portugais choisissait de piquer son ballon alors que le gardien Letellier ne s’était pas couché. De quoi s’en mordre les doigts pour l’ASM ! 

Car le SCO ne tardait pas à réagir, sur coup de pied arrêté bien sûr. A la suite d’un corner, Ndoye déviait légèrement une frappe de Saïss pour tromper Subasic une première fois (1-0,19e). Et même si le gardien croate retardait longtemps le break en déviant les tentatives de Capelle, Sunu et Ketkeophomphone, le dernier rempart de l’ASM ne pouvait rien sur le deuxième but de Ndoye qui, à la suisse d’une reprise de Ketkeophomphone repoussée en catastrophe, devançait Subasic sur la ligne de but (2-0, 43e). Double avantage mérité avant la pause tant les Monégasques étaient étouffés. 

Letellier et Yattara dégoûtent l’ASM

Comme on pouvait s’y attendre, les hommes de Leonardo Jardim revenaient des vestiaires avec beaucoup plus d’envie et d’agressivité. Résultat, les vagues monégasques s’enchaînaient sur le but angevin. Mais l’impérial Letellier, comme ses coéquipiers, étaient en feu ! Malheureusement pour Helder Costa, Bakayoko et surtout Carrillo dont les frappes ont toutes été détournées par le successeur de Butelle. Et l’entrée de la recrue Vagner Love n’y changeait rien. C’est même Angers qui tuait tout suspense grâce au premier but de Yattara pour son retour en Ligue 1 (3-0, 55e), et qui grimpe provisoirement à la troisième place, à deux points de Monaco deuxième.

Share