A la monégasque, l'ASM bis punit Nantes

A la monégasque, l'ASM bis punit Nantes

Photo Icon Sport

Avec une équipe largement remaniée, l'AS Monaco s'est imposée sur la pelouse de Nantes (0-1) pour la 2e journée de Ligue 1. Un match assez pauvre en spectacle et en occasion dont l'ASM ne retiendra que les trois points.

Raggi, Lemar, Dirar, Germain… Non, ce n'est pas le onze de départ de l'AS Monaco, mais plutôt la composition de son banc des remplaçants à la Beaujoire. Entre ses deux matchs de barrages de la Ligue des Champions contre Villarreal, Leonardo Jardim a choisi de reposer ses titulaires, quitte à affaiblir sa formation à Nantes.

Et cela s'est ressenti dès l'entame de match. En raison d'un déchet technique des deux côtés, l'essentiel du jeu se passait au milieu du terrain. Alors forcément, c'est sur un coup de pied arrêté que la partie se débloquait. Légèrement décalé côté droit, le gaucher Boschilia enroulait parfaitement son coup-franc pour tromper Riou (0-1, 25e) ! Un avantage pas forcément mérité pour l'ASM, qui résistait facilement à la petite réaction nantaise. Mais au retour des vestiaires, on assistait à un tout autre match.

Nantes décevant

Du rythme, de l'intensité, des occasions… Surtout pour les Canaris avec la tête de Diego Carlos juste au-dessus (47e) ou lorsque Sigthorsson ratait un ballon devant le but pour quelques centimètres (49e). Côté monégasque, une seule véritable opportunité après la pause : le duel de Boschilia remporté par Riou cette fois (48e). La fin de match tendue n'y changera rien, l'ASM s'impose à la monégasque face à une équipe nantaise décevante dans le jeu.

Share