A Bordeaux, le mercato porte déjà ses fruits

A Bordeaux, le mercato porte déjà ses fruits

Photo Icon Sport

Francis Gillot, qui avait prévenu ses joueurs qu’ils allaient au-delà de grandes déconvenues s’ils maintenaient le niveau de jeu produit à Evian le week-end dernier (0-0), s’est trouvé quelque peu rassuré après la victoire face à Toulouse (2-0). Non pas que la manière ait été particulièrement au rendez-vous, mais l’efficacité de son équipe et la solidité défensive pour tenir le score acquis en première période ont été appréciés, et dans cette optique, l’apport des deux recrues, avec un Obraniak buteur et un Mariano aussi actif que précis, et ce dans les deux moitiés du terrain. L’entraineur bordelais ne regrettait donc pas du tout ces deux arrivées. 


« On a souvent fait 2-0, trois ou quatre fois sur les cinq derniers matches. C'est une bonne soirée. On a la chance de marquer très vite, comme contre Nancy. Après, on n'est pas tout à fait serein mais ça se passe plutôt bien en ce moment. Sans jouer de façon extraordinaire, on arrive à prendre des points et gagner des matches, c'est intéressant pour la suite. Il y a encore des moments où on est inconstant, mais il y a de bonnes choses à retenir, notamment les deux recrues qui nous ont beaucoup apporté et avec le temps, ça va s'améliorer », a prévenu le technicien girondin, qui sait que l’écart est encore important avec les équipes de tête, mais que la confiance est en train de grandir au sein de son groupe avant un déplacement délicat à Lille. 

Share