Un milliardaire arrive, mais Sedan ne sera pas le PSG

Un milliardaire arrive, mais Sedan ne sera pas le PSG

L'Union de Reims

Rétrogradé au niveau amateur après le dépôt de bilan à l’été 2013, le CS Sedan Ardennes a vu une lueur d’espoir apparaître lorsque le prince saoudien Fahad a décidé d’intégrer le capital du club à partir de la saison prochaine. De quoi chambouler les objectifs du pensionnaire de CFA, même si les membres du club préfèrent calmer l’optimisme excessif de certains supporters : « Ici, on bosse comme on l'a toujours fait, avec humilité et sans parler trop fort, a tempéré l’entraîneur Farid Fouzari interrogé par Le Parisien. Et ceux qui croient que le robinet va couler à flots avec l'arrivée du prince se trompent. » Discours similaire du côté du président de Sedan qui s’adresse également aux plus réticents.

« Je comprends les sceptiques et je freine les rêveurs, a confié Marc Dubois. Sedan ne sera jamais un deuxième PSG. On se met juste dans un coin de la tête l'idée de remonter en L1 en 2019, l'année du centenaire du club. Pour le reste, dans les affaires c'est toujours pareil : les seuls projets qui durent sont ceux qui prennent du temps. Nous avons l'envie, la passion et un partenaire inespéré qui sera aussi patient que nous. » Il faut dire que les supporters sedanais ont de quoi se méfier avec les exemples de Christophe Maillol au Havre et d’Hafiz Mammadov à Lens…

Share