Les kamikazes n'avaient pas de tickets pour France-Allemagne

Les kamikazes n'avaient pas de tickets pour France-Allemagne

Photo Icon Sport

Samedi, le Wall Street Journal avait annoncé qu'au moins un des kamikazes présents autour du Stade de France vendredi soir disposait d'un ticket pour assister à la rencontre France-Allemagne et que c'est au contrôle qu'il avait compris qu'il ne pourrait pas entrer avec ses explosifs. Mais selon l'Equipe, une partie de ce scénario n'est pas correcte.

En effet, le quotidien sportif affirme que si le terroriste a bel et bien essayé de rentrer dans le stade à deux reprises, il n'avait pas de ticket et a donc été refoulé par les stadiers, avant finalement de se faire exploser. Car le projet des kamikazes était clair, il fallait provoquer une panique dans les tribunes afin que tout le monde se rue vers la sortie et là, deux terroristes restés dehors devaient faire un carnage. A priori, la troisième explosion, qui a eu lieu près d'un fast food, devait avoir lieu près du RER, histoire de tuer le plus de monde possible. Avec un peu de recul, les autorités doivent se féliciter des décisions prises en temps réel, alors que c'est un véritable traquenard qui était tendu. 

Share