Blatter et Platini s'affrontent au sujet du Mondial au Qatar

Blatter et Platini s'affrontent au sujet du Mondial au Qatar

Photo Icon Sport

La Coupe du monde 2022 est un sujet qui fâche. Tout d’abord à la FIFA, dont le président Sepp Blatter exclut l’idée que la compétition se déroule en été en raison des fortes chaleurs : « On ne peut pas jouer en été. On peut baisser la température dans les stades, mais on ne peut pas mettre tout le pays sous un toit, a récemment lâché le dirigeant suisse sur France Info. Il faut trouver la solution. » Et la « meilleure solution » selon Blatter consiste à décaler le Mondial aux mois de novembre-décembre 2022, avec les complications que cela impliquerait au niveau du calendrier international. 

Mais ce n’est pas du tout l’avis de Michel Platini, décidément pas sur la même longueur d’ondes que le patron de la FIFA. Le président de l’UEFA voudrait quant à lui avancer cette Coupe du monde en janvier-février 2022. Une hypothèse à écarter pour Blatter étant donné que ce dernier ne veut pas faire de l’ombre à une autre compétition sportive internationale : « Au début 2022 on arrive dans les Jeux olympiques d'hiver », a rappelé le dirigeant de 78 ans, qui ignore donc l’opinion du Qatar où les dirigeants souhaitent toujours organiser le Mondial pendant l’été.

Share