Alexandre Ruiz : « La Ligue des champions ce n'est pas que le PSG »

Alexandre Ruiz : « La Ligue des champions ce n'est pas que le PSG »

Photo Icon Sport

Foot01 : Depuis la dernière journée de Ligue des champions, BeInSports réalise un mutliplex. Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour le mettre en place ?

Alexandre Ruiz : La réponse est assez simple. La première année, nous devions mettre le dispositif en place, ce qui n’est pas simple pour une chaîne aussi jeune que BeInSports. Il faut mettre un vrai Barnum en place et il faut du temps pour installer ces soirées Ligue des champions. Concernant cette saison, on attendait un contexte propice à ce multiplex, à savoir un enjeu pour les qualifications. Ce sont des opérations en mode mission et on réagit en fonction de ce qui se passe.

Comment allez-vous gérer le fait de ne pas pouvoir donner le match du PSG mercredi soir dans le multiplex ?

C’est un problème d’image, mais c’est la problématique des droits. On fait l’avant-match du PSG sur BeinSports avec nos équipes au Camp Nou et on montrera un long résumé dès le coup de sifflet final. Ce n’est pas un souci pour ceux qui sont abonnés à BeInSports, ils ont ce contexte dans la tête. Qu’il y ait des gens qui restent insatisfaits, cela fait partie de la vie. On va répondre le plus vite possible à leur attente, il n’y a pas de souci. 

La saison prochaine, avec la nouvelle répartition des droits vous pourrez diffuser des matches du PSG, ce sera un soulagement ?

Exactement. Ce sera un plus. Maintenant, la Ligue des champions, ce n’est pas que Paris. Je défends le produit qu’on a entre les mains. Certes, les matches du PSG ne sont pas sur BeInSports à ce jour, mais on ne peut pas réduire la Ligue des champions à la problématique Paris. Cela m’ennuie que l'on dise cela, car en même temps on diffuse un choc Roma-Manchester City, le Bayern, le Barça…toutes ces équipes on ne les voit que sur BeInsports. D’après moi, les générations qui arrivent ou même les nôtres, on consomme le football à la télévision d’une autre façon, on regarde le football mondial alors qu’auparavant on regardait cela de manière plus franco-française (…) Il y a encore cette appartenance et il est bon de défendre les clubs français dans cette compétition, que ce soit le PSG ou l’AS Monaco. Maintenant, quand on aime globalement le football, et la Ligue des champions s’inscrit dans ce tempo-là, le produit BeInSports est là et répond à cette attente. Mais je ne me cache pas derrière ce discours, on sera heureux de diffuser les matches de Ligue des champions.

Dans cette semaine européenne, quel est le grand match selon vous ?

Celui qui ne me parle pas de Roma-City là il y a un problème. Tout va se jouer sur un match avec la pression de Moscou derrière. Certes Barça-PSG est intéressant pour la première place, mais les deux sont qualifiés. Quand on aime le football, et quand voit la bataille de la Roma sur la péninsule italienne, en plus un entraîneur français comme Rudi et des joueurs qui ont joué en France, et que l’on voit la même chose du côté de Manchester City avec Nasri, Yaya Touré…pour l’amoureux du football, d’après moi il y a un intérêt certain.

On parle peu de Monaco, vous n’avez pas l’impression que ce club passe au second plan alors que son parcours européen est plutôt bon ?

Non pas du tout (…) Je ne suis pas d’accord. Le traitement de Monaco sur BeInSports est premium. On prend l’antenne sur BeInSports à 17h30 quand le club joue en Europe de l’Est alors que sur d’autres chaînes, ça passerait pas forcément sur la chaîne Premium. Est-ce que Monaco serait passé sur Canal ou Canal+ Sport ? Je n’ai pas la réponse. BeInSports met le même dispositif que sur le PSG. Et je pense que sincèrement Monaco va se qualifier à domicile face au Zénith. Après, que l’intérêt populaire soit moindre pour Monaco, ça c’est une impartenance culturelle, on le sait. Les bassins de population sont marseillais, lensois, lyonnais, parisiens, stéphanois, c’est culturel. Pour nous, c’est un club français en Ligue des champions et il a droit à un traitement premium.

Des surprises sont-elles à prévoir au niveau du dispositif ou des consultants pour la deuxième partie de la Ligue des champions ?

La saison passée, nous avions externalisé les soirées de Ligue des champions pour amener les téléspectateurs au plus près, d’autres s’en sont inspirés et c’est tant mieux, car c’est positif d’être une locomotive. On refera ces grandes soirées sur le site… Pour les consultants….On verra. Le temps nous donnera les réponses, je ne sais pas encore.

BeInSports est aux premières loges pour la couverture du duel Lionel Messi-Cristiano Ronaldo dans la course au Ballon d’Or. A qui le donneriez-vous ?

Je pense que le football est un sport spectacle et quand on vient dans dans un antre sportif, on est plus porté vers les dribbles, les buts que les arrêts, même si je soulignerais toujours les prestations des grands gardiens quand ils font des matches de fous furieux, comme Buffon, Casillas…ou Neuer pendant le Mondial. Sur une année civile, il me semble que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont au-dessus. Même si certains veulent que le Ballon d’Or soit issu d’une équipe championne du monde, moi j’ai en tête ce que j’ai vu comme football et je pense que la finale c’est Cristiano Ronaldo-Lionel Messi. Et je donnerais le Ballon d’Or à Cristiano Ronaldo.



Share