Un calendrier qui rend Thiriez fou furieux

Un calendrier qui rend Thiriez fou furieux

Photo Icon Sport

L’annonce par la FIFA que le Mondial 2022 allait très certainement se jouer du 26 novembre au 23 décembre  au Qatar a mis dans une colère noire le président de la Ligue de Football Professionnel. Se confiant à l’Agence France Presse, Frédéric Thiriez est d’ores et déjà en furie contre ce calendrier qui selon lui va coûter très cher au football français.  « C’est la pire solution pour les championnats nationaux européens que j'ai pour mission de défendre. Je vous laisse imaginer ce qui va se passer en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie... On va s'arrêter début novembre, après 13 ou 14 journées de championnat. Et on reprendra deux mois plus tard, en janvier. Pendant ce temps-là, les joueurs ne jouent pas, les clubs n'ont plus de recettes, les fans de foot sont privés de compétitions nationales et les télévisions vont être furieuses et vont demander des ristournes (…) En mars, ces messieurs vont discuter entre eux et je me fais assez peu d'illusions. On sait d'ailleurs très bien que la décision de choisir novembre-décembre était prise depuis longtemps. Il y a tout de même un léger problème de gouvernance sur la planète football. Le football professionnel n'est pas représenté dans les instances, alors qu'on le réclame depuis des années », fulmine Frédéric Thiriez, qui par rapport à la FIFA ne pèse évidemment pas très lourd dans ces discussions qui se prennent au plus haut niveau mondial. Et la LFP va d’autant moins être entendue qu’à priori l’UEFA soutient ce choix de la FIFA. 

Share