Platini, honnête et droit dans ses bottes selon la FFF

Platini, honnête et droit dans ses bottes selon la FFF

Photo Icon Sport

Soupçonné d'être impliqué dans la procédure pénale ouverte à l’encontre de Sepp Blatter, vendredi, Michel Platini ne manque, en tout cas, pas de soutien dans le monde du football. Est-ce que cette affaire pourrait ternir l’image du triple Ballon d’Or ? La réponse est non, d’après Le Graët !

Après un remue ménage sans précédent à la FIFA, en juin dernier, le monde du foot est, une nouvelle fois, secoué par une trouble affaire impliquant Blatter. La justice suisse a, effectivement, ouvert une procédure contre le président démissionnaire de la FIFA pour un « paiement déloyal » de 1,83 millions d'euros à Michel Platini. Le président de l'UEFA a été entendu et a démenti les soupçons, en invoquant un « montant versé pour un travail accompli de manière contractuelle pour la FIFA ».

Vendredi soir, lors du lancement officiel de la campagne de mobilisation pour Paris 2024, Platoche avait été soutenu par la classe politique française. Manuel Valls, le Premier Ministre, avait apporté tout son soutien au candidat à la présidence de la FIFA, tout comme Thierry Braillard, le secrétaire d'État chargé des Sports. Noël Le Graët, le président de la fédération française de foot, n’a pas traîné pour se ranger, lui aussi, derrière Platini.

« Platini est droit dans ses bottes je l’ai eu longtemps au téléphone il est candidat plus que jamais. Il a été interrogé il est très sur de lui son honnêteté ne peut jamais être mise en cause. La vérité ne va pas tarder à sortir mais cette mini-affaire ne concerne pas Michel Platini. S’il se lance dans une aventure de conquête de la FIFA c’est qu’il est totalement irréprochable. Je ne crois pas que Blatter essaie d’entraîner Platini dans sa chute. L’élection en février malheureusement c’est tard. Bousculer les choses aujourd’hui ne sert pas à grand-chose », a déclaré, au micro de RTL, un Le Graët sûr de lui. Presque aussi sûr de lui que quand il avait ouvertement voté pour Sepp Blatter aux dernières élections à la FIFA ?

Share