Platini dans un piège ? Aulas a peur

Platini dans un piège ? Aulas a peur

Photo Icon Sport

Alors que la candidature de Michel Platini pour la présidence de la FIFA a du plomb dans l'aile, le Français peut toujours compter sur des soutiens de poids, comme celui de Jean-Michel Aulas.

Malgré le fait que certains essayent de mettre des bâtons dans les roues de Platini, Aulas a toujours soutenu son compatriote dans sa quête du trône de la FIFA. Le président de l'OL, droit dans ses bottes, lui a d'ailleurs réaffirmé son soutien au micro de RTL, tout en esquissant un brin d'inquiétude par rapport à sa possible élection...

« La candidature de Michel est dans une passe difficile. Je pense qu'il faut faire confiance aux gens qui l'entourent, et puis à Michel lui-même. Je reste convaincu que sur le plan de l'intégrité il n'y a absolument aucune raison de l'empêcher d'aller vers la FIFA et par contre, c'est vrai aussi que les dernières informations de ces 24, 48 heures sont un peu troublantes parce qu'il faut être attentif, il faut rester derrière lui, sur le fond je pense qu'il n'y a pas de choses fondamentales, par contre sur la forme il a à faire face à de redoutables politiques et j'espère qu'il n'est pas tombé dans un piège immense qui ferait qu'il n'aurait pas le temps de montrer sa bonne foi et de montrer qu’en fait tout ce qui lui a été reproché n'existe pas », déclare Jean-Michel Aulas.

Même si les soupçons sur un versement illégal de la part de Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA, ont entaché sa candidature, Platini semble toujours dans la course contre six autres concurrents, dont son ancien bras droit, Gianni Infantino. À moins que la suspension de sa candidature, suite à sa mise à pied de 90 jours, ne soit que le début de la fin pour l'ancien numéro 10 des Bleus... Aulas en a bien peur !

Share