Pascal Praud flingue Michel Platini sans pitié

Pascal Praud flingue Michel Platini sans pitié

Photo Icon Sport

Accusé d’avoir reçu un paiement suspect de la part de la FIFA, Michel Platini a été suspendu pour 90 jours. Un véritable coup de massue pour ceux qui l’idolâtraient.

Tous dans le même sac. Comme Sepp Blatter et Jérôme Valcke, Michel Platini a été suspendu pour 90 jours par le Comité d’Ethique de la FIFA. En effet, il est reproché au président de l’UEFA d’avoir touché une somme suspecte d’1,8 M€ pour des travaux en tant que conseiller de Blatter. A croire que le Français, souvent considéré comme le candidat idéal pour le prochain mandat à la tête de l’instance internationale, n’est pas non plus irréprochable, comme le regrette son ancien fan Pascal Praud.

« Michel Platini est un dirigeant comme les autres, alors qu'il était un footballeur comme personne. Et elle vient de là notre déception, a expliqué le journaliste dans son édito pour RTL. On eut aimé naïvement que le président Platini égala l'idole de notre jeunesse, qu'il posséda l'éclat, la flamboyance et l'inspiration du joueur qu'il était. On est déçu. Comme Charles Aznavour : 'C'est drôl'c'que t'es drôle à  regarder... Tu t'laisses aller, tu t'laisses aller' ! Hier l'excellence dans les coups francs, aujourd'hui la médiocrité d'un coup pas franc. Ô ! Bien sûr il n'a pas triché. Il n'est pas corrompu. Aucune charge judiciaire ne pèse sur lui. C'est autre chose, un sentiment qui abîme nos souvenirs. Même lui, il est comme ça. Il est prêt à vendre non pas son âme pour 1,8 million d'euros, mais au moins à la louer pour un CDD. Le chevalier blanc est un chevalier gris. Platini n'est pas Platoche. Et nous n'avons plus 18 ans ! »

Share