Panama Papers : Platini se dit clean et renvoie au fisc suisse

Panama Papers : Platini se dit clean et renvoie au fisc suisse

Photo Icon Sport

Depuis dimanche soir, Michel Platini est de nouveau mouillé dans une affaire d'argent. En effet, son nom est cité dans une gigantesque enquête sur les paradis fiscaux, nommée les Panama Papers. Mais pas d'inquiétude pour l'ancien numéro 10 des Bleus.

Selon cette enquête, basée sur les 11,5 millions de documents provenants du cabinet d’avocats Mossack Fonseca, le président déchu de l'UEFA aurait administré une société offshore au Panama. Mais pour Platoche, il faut maintenant aller voir du côté de « l’administration fiscale suisse, pays dont il est résident fiscal depuis 2007 ». C'est ce qu'il a lâché dans un communiqué de presse transmis à l'AFP dimanche soir.

« Suite aux informations diffusées dans le cadre de l’enquête dite des Panama Papers, Michel Platini tient à faire savoir, comme il l’a indiqué à maintes reprises aux journalistes en charge de cette enquête, que l’intégralité de ses comptes et avoirs est connue de l’administration fiscale suisse. Par ailleurs, Michel Platini réserve tous ses droits quant à d’éventuelles fausses informations, allégations ou propos diffamatoires qui seraient publiés dans le cadre de ce travail journalistique », a fait savoir Platini, qui n'en a donc pas encore fini avec les sales histoires, lui qui attend toujours le verdict en appel du TAS au sujet des six ans de suspension.

Share