Neymar se prend un gros tacle par la justice brésilienne

Neymar se prend un gros tacle par la justice brésilienne

Photo Icon Sport

Avant même que les choses sérieuses ne débutent en ce qui concerne l’enquête sur son transfert du côté espagnol, la justice brésilienne a pris les devants en ce qui concerne l’éventuelle évasion fiscale de Neymar.

Les irrégularités sur son transfert de Santos au FC Barcelone et ses déclarations de revenus avant cela sont jugées suffisamment sérieuses pour que des biens appartenant au troisième du dernier classement du Ballon d’Or aient été saisis. Ainsi, sa mise en examen a provoqué la confiscation de biens à hauteur de 43 ME, et qui correspondent à plusieurs comptes, son yacht et son jet privé notamment. Une saisie qui correspond notamment à des garanties financières en cas de culpabilité avérée de Neymar, alors que le montant réclamé par les autorités fiscales s’élèvent à 14,3 ME. La loi brésilienne prévoit, qu’en cas d’évasion fiscale, il est possible de geler le triple du montant prévu de l’amende, ce qui explique cette saison spectaculaire. Entre 2011 et 2013, Neymar, à travers son père et des sociétés écran, est soupçonné d’avoir tenté de dribbler le fisc brésilien, sans réussite cette fois-ci…

 

Share