Mondial, vidéo, hors-jeu, Figo donne son plan pour la FIFA

Mondial, vidéo, hors-jeu, Figo donne son plan pour la FIFA

Photo Icon Sport

Candidat à la présidence de la FIFA, Luis Figo s’était pour le moment fait assez discret au sujet de son programme. Ce jeudi, l’ancienne star portugaise a lancé son manifeste expliquant les réformes qu’il prévoyait pour l’avenir du football mondial. Et la première décision est désormais devenue un grand classique des campagnes dans les instances (ce fut notamment le cas à l'UEFA avec l'Euro), puisque l’ancien joueur du Real Madrid ou du FC Barcelone propose d’augmenter le nombre de participants à la Coupe du monde, pouvant aller jusqu’à 48 équipes. En 1934, la Coupe du monde attirait 16 équipes, puis 24 en 1982, et enfin 32 à partir de 1998. Une tactique bien connue pour récolter des voix sur tous les continents, surtout que le Portugais compte rajouter des places pour les pays « non-européens », la grande cible de Figo. 

« Chaque confédération disposera d'un siège pour 10 associations membres, chaque confédération aura un siège supplémentaire pour chacune de ses associations membres qui a gagné la Coupe du monde (masculine). La conséquence immédiate est la création d'un siège supplémentaire pour l'AFC (Asie), la CAF (Afrique), la CONCACAF (Amérique du nord/ Caraïbes) et la CONMEBOL (Amérique du Sud) », a expliqué le Portugais, qui a aussi le mérite de lancer clairement quelques directives qui vont faire parler. Au menu, le retour de la règle du hors-jeu de position, l’utilisation des deux tiers des fonds propres de la FIFA pour les pays membres, et l’usage très modéré de la vidéo, uniquement intéressante selon lui pour la technologie sur la ligne de but, le reste étant sujet à débat. 

Share