Mondial 2022 : Le Qatar a une réponse directe aux accusations

Mondial 2022 : Le Qatar a une réponse directe aux accusations

Photo Icon Sport

Accusés par le Sunday Times d’avoir acheté des votes afin d’obtenir l’organisation du Mondial 2022, le journal affirmant que Mohamed Bin Hammam avait donné des enveloppes en cash à des membres de la FIFA, les organisateurs qataris n’ont pas trainé pour répondre. Dans un communiqué publié ce dimanche après-midi, le comité d’organisation de la Coupe du Monde 2022 a démenti « toutes les allégations sur des actes répréhensibles » ayant abouti à la désignation du pays pour accueillir l'épreuve, rappelant que Bin Hammam n’avait joué « aucun rôle officiel ou officieux dans le comité de candidate ». Et, histoire de montrer sa détermination à défendre sa position, le comité d’organisation du Mondial 2022 au Qatar a indiqué qu’il prendrait « toutes les mesures nécessaires pour défendre l’intégrité de la candidature du Qatar », prévenant que les avocats étaient déjà en action sur ce sujet. Pour mémoire, Mohamed Bon Hammam avait été exclu de la FIFA par Sepp Blatter, qui reprochait à ce haut-dirigeant de la Fédération internationale d'avoir tenté d'acheter des voix pour le battre aux élections à la présidence de la FIFA.

Share