Messi, Di Maria… L’Argentine au bord de la crise de nerfs

Messi, Di Maria… L’Argentine au bord de la crise de nerfs

Photo Icon Sport

Déjà battue par le Chili en finale de la Copa América 2015, l’Argentine s’est inclinée au même stade de la compétition face au même adversaire lors de l’édition 2016, et toujours après la séance de tirs au but.

Un double échec difficile à encaisser d’autant que l’Albiceleste avait déjà perdu en finale du Mondial 2014 contre l’Allemagne. Trop c’est trop, Lionel Messi avait donc décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, avant de revenir quelques mois plus tard. Il faut dire que l’annonce du capitaine argentin avait choqué tout un pays, y compris Angel Di Maria qui a pensé à suivre son coéquipier dans sa retraite.

« Je pensais que Leo ne reviendrait pas. Je pense que ce sont des choses qui te passent par la tête à un moment. Une fois ça peut passer, mais trois fois c’est autre chose. J’ai pensé à prendre la même décision, mais ma femme et mon père ont été les premiers à m’en dissuader, a raconté l’ailier du Paris Saint-Germain à TyC Sports. C’était impossible de dire : "Je m’en vais". Je voulais aller voir un psychologue, mais finalement je ne l’ai pas fait parce que je devais résoudre ça seulement dans ma tête. »

Di Maria le superstitieux

Mais Di Maria a quand même prévenu : « Si on perd une fois de plus, je pense que je ne reviens pas, a lâché l’ancien joueur du Real Madrid. C’est arrivé trois fois, mais maintenant je pense seulement positif. J’ai changé de numéro pour le 11 parce que c’est avec lui que j’ai gagné les JO (en 2008, ndlr). Peut-être que ce sera mon dernier Mondial et j’aimerais disputer cette dernière chance avec ce numéro. » Et aux côtés de Messi qui, lui aussi, aura bien du mal à digérer un autre échec.

Share