Le Qatar rigole presque face au scandale de la FIFA

Le Qatar rigole presque face au scandale de la FIFA

Photo Icon Sport

La corruption n’a pas été inventée ces dernières à la FIFA, mais sous la pression des Anglais, qui aimeraient bien récupérer le Mondial 2022, des voix se sont élevées pour demander le retrait de l’organisation au Qatar. Mais du côté de ce pays, on reste assez tranquille face aux menaces, faisant remarquer que c’était surtout le fait qu’un pays du Moyen-Orient soit désigné qui hérissait le poil de certains pays. Quoi qu’il en soit, la préparation du Mondial 2022 continue sans réellement se préoccuper des derniers événements intervenus à la FIFA avec la démission de Sepp Blatter.

 Le Qatar n'a aucun doute sur l'organisation du Mondial 2022

« Il n'y a aucune possibilité que le Qatar se retire. Nous sommes confiants vis-à-vis des procédures en cours. Nous méritions de gagner, parce que nous avions présenté le meilleur dossier (…) Le Qatar a subi des critiques dès le moment où nous avons gagné le droit d'organiser ce tournoi au Moyen-Orient pour la première fois. Nous sommes engagés à utiliser cette Coupe du monde comme plate-forme pour détruire les préjugés et les idées fausses tout en laissant un héritage durable pour notre pays et le reste de la région », a précisé le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Khaled Al-Attiyah. Pour mémoire, Michel Platini, président de l’UEFA avait soutenu et voté pour la candidature du Qatar. 

Share