Le fric et le foot, Valbuena explique son transfert

Le fric et le foot, Valbuena explique son transfert

Photo Icon Sport

Dans un marché des transferts plutôt calme en France en ce qui concerne ses joueurs phares, le départ de Mathieu Valbuena a tout de même été un événement. Après un mondial convaincant, le meneur de jeu de l’OM n’a pas forcément croulé sous les propositions, rejoignant finalement le Dynamo Moscou malgré quelques pistes en Italie et en Espagne. Un choix qui a beaucoup surpris au début, même si « Petit Vélo » s’est immédiatement adapté et montré décisif avec le club russe. Sur RMC, l’international français s’en est expliqué, laissant entendre que ce choix ne lui barrait pas la route des Bleus. 

« Il y avait des opportunités en Espagne, notamment au FC Séville. Il y a eu un moment donné la Fiorentina. Mais je voulais allier le sportif et l’économique car j’ai 30 ans et il faut aussi que je prépare mon après-carrière. A moi d’être performant et de toujours répondre présent. J’ai envie que le Dynamo soit encore plus reconnu. Pour moi c’est aussi un changement de vie. C’est peut-être le bout du monde mais c’est un challenge vraiment excitant. Le principal c’est que je m’épanouisse et que je sois toujours ambitieux. Avec Deschamps, je pense qu’on est assez proches pour pouvoir discuter. On se connaît depuis pas mal d’années. Il me connaît parfaitement. Il a été vraiment très positif, il m’a dit qu’il respectait beaucoup mon choix et qu’il allait me suivre. Mais je le sais très bien, le football n’est pas une science exacte. Il faut toujours se remettre en question et travailler », a souligné le milieu de terrain offensif, qui jouera une grosse partie de sa saison ce jeudi à l’occasion des barrages de l’Europa League, où le Dynamo est en danger après son nul 2-2 face à Nicosie à l’aller. 

Share