La FIFA contre la corruption, Interpol arrête la blague

La FIFA contre la corruption, Interpol arrête la blague

Photo Icon Sport

Croyez-le ou non, jusqu’à ce jour, la FIFA luttait contre la corruption dans le monde du sport ! Pas forcément évident au vu de l’affaire qui secoue l’instance internationale ces dernières semaines… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Interpol a décidé de mettre fin à sa collaboration avec la fédération toujours dirigée par Sepp Blatter. En effet, l’organisation policière a créé un programme anti-corruption dans le sport en 2011 à l’aide d’une contribution de la FIFA à hauteur de 20 millions d’euros. Une somme que Jürgen Stock, le secrétaire général d’Interpol, ne veut plus toucher.

« A la lumière du contexte dans lequel évolue la FIFA et alors qu’Interpol continue de s’engager dans le développement de l’intégrité dans le sport, je me suis décidé à suspendre l’accord, a-t-il communiqué. Tous les partenaires extérieurs, qu'ils soient publics ou privés, doivent partager les valeurs et les principes fondamentaux de notre organisation. » Ce qui n’est pas vraiment le cas de l’instance de football dont le nouveau président, successeur de Blatter après sa démission, ne sera pas connu avant décembre prochain. 

Share