L'Algérie et Lille doivent attendre, Gourcuff réfléchit encore

L'Algérie et Lille doivent attendre, Gourcuff réfléchit encore

Photo Icon Sport

Mardi soir, l'Algérie n'a pas fait dans la dentelle en battant 7-0 la Tanzanie et a donc obtenu son ticket pour les qualifications pour le Mondial 2018. Mais du côté des Fennecs on était très impatient de savoir ce qu'allait dire Christian Gourcuff, le sélectionneur national, dont il se chuchote depuis plusieurs semaines qu'il voulait démissionner de son poste.

Et depuis le limogeage d'Hervé Renard par Lille, Gourcuff semblait même être le favori pour devenir entraîneur du LOSC. Mais, l'ancien technicien a décidé de faire encore durer le suspense. « J’ai 35 ans d’entraînement, je sais ce que c’est que des périodes difficiles, j’ai mal vécu ces deux derniers mois, je ne suis pas là pour rendre des comptes, mais je n’oublie rien. Si j’avais décidé de démissionner après le match aller, je l’aurais fait, je ne serais pas ici. Si vous vous rappelez de la conférence de presse après le match du Sénégal, j’avais dit qu’il est possible que je ne sois plus là dans un mois, c’est tout ce que j’ai dit. Maintenant, je vais prendre quelques jours de repos et je vais bien réfléchir à ce que je dois faire. Je ne peux pas dire si je vais rester ou non, car pour prendre une telle décision, il faudra d’abord que je rencontre le président de la fédération et évoquer le sujet avec lui, mais maintenant, ce sont des jours de repos qu’il me faut, j’en ai besoin », a confié, après la victoire face à la Tanzanie, Christian Gourcuff, plus énigmatique que jamais. Reste à savoir si le LOSC attendra très longtemps avant de désigner son nouvel entraîneur.

Share