FIFA : Et maintenant un Mondial à 48 pays ?

FIFA : Et maintenant un Mondial à 48 pays ?

Photo Icon Sport

Après avoir parlé d'un Mondial réunissant 40 pays, Gianni Infantino a encore franchi une étape ce mercredi en évoquant la possibilité de réunir 48 équipes pour la Coupe du Monde dont le format serait radicalement différent.

Le nouveau président de la FIFA a une imagination sans limite et au lendemain de l'annonce d'éventuels changements dans les règles du football et de l'arbitrage, Gianni Infantino a évoqué son dada du moment, à savoir l'augmentation des équipes qualifiées pour le Mondial. « J'avais proposé 40, j'aime bien 48 équipes, mais je suis encore partagé» sur les modalités d'une extension de la Coupe du monde à partir de 2026. D’abord, une question se pose: faut-il une extension? Ensuite, quel va être le format, 40, 48 équipes... Vous savez que pendant ma campagne, j'avais d'avis qu'il fallait une extension et j'avais proposé un format à 40. Suite à des discussions, il y avait aussi eu l'idée de 48, qui revient à 32. Cela va être étudié (…) La conclusion de l'opinion des associations qui étaient là, c'est que tout le monde veut une extension. Après il y en a qui sont plutôt favorables aux 40, d'autres aux 48, la question qui se pose est: quelle est la répartition, la garantie d'avoir des équipes des continents pour participer à la phase finale », a confié le patron de la FIFA en marge d’une réunion du comité exécutif de l’instance mondiale du football ce mercredi à Roissy.

L’idée serait de qualifier dans un premier temps 16 pays pour la phase finale, tandis que 32 autres disputeraient dans le pays hôte un match de barrage, dont les 16 vainqueurs viendraient rejoindre les 16 premières formations déjà qualifiées. On retrouverait ensuite un Mondial plus classique à 32 pays. 

Share