Anelka en Algérie, c'est fini avant d'avoir commencé

Anelka en Algérie, c'est fini avant d'avoir commencé

Photo Icon Sport

Après avoir connu le football indien, Nicolas Anelka semblait vouloir s’installer en Algérie, puisque l’attaquant français s’était entraîné la semaine passée avec le club du NA Hussein-Dey. Un club dont le président avait demandé une dérogation afin de faire signer Anelka pour 18 mois, précisant que ce dernier était un ami à lui et avait donné son accord de principe. Mais ce lundi, le patron de la Ligue algérienne de football professionnel a officiellement fait savoir que le règlement ne permettait pas à Nicolas Anelka de signer en Algérie et que cela n’allait pas changer juste pour lui. « Les lois relatives aux joueurs étrangers couvrant le droit d'évoluer dans le championnat algérien sont claires: seuls ceux âgés de moins de 27 ans et internationaux au sein des sélections de leurs pays sont autorisés à signer dans nos clubs. Nous n'avons l'intention d'ouvrir aucune brèche dans ce registre », a précisé Mahfoud  Kerbadj à Algérie Presse Service, mettant ainsi un terme aux supputations. 

Share