Le nouveau Ménez tape à la porte des Bleus

Le nouveau Ménez tape à la porte des Bleus

Photo Icon Sport

En choisissant le Milan AC pour son après-PSG, Jérémy Ménez a visiblement fait le bon choix. En effet, le milieu offensif brille avec les Rossoneri et bénéficie de la confiance de son entraîneur Filippo Inzaghi. Mais lorsque l’on connaît le personnage, on peut tout de même se demander si cette bonne période va durer : « Le problème avec Jérémy, c’est qu’il donne le meilleur de lui-même puis il se laisse aller », a récemment déclaré Christian Damiano, ancien entraîneur adjoint de la Roma lorsque Ménez y évoluait. Mais l’ancien Parisien l’assure, il a bel et bien changé, au point de viser un retour en équipe de France sur la durée. Son but magnifique contre Parme dimanche devrait en tout cas attirer l’attention de Didier Deschamps.

« Le but m’a rendu heureux, c’est sûr. Mais, sincèrement, le plus important, c’est la victoire et les trois points, a confié l’actuel meilleur buteur de Serie A (trois buts) à La Gazzetta dello Sport, avant d’évoquer l’importance d’un ancien mentor. Carlo Ancelotti m’a aidé à grandir. Il m’a fait comprendre des choses utiles pour mon développement. Il m’a appris à m’entraîner à 100% toute la semaine, à être plus tranquille dans ma vie personnelle. À être plus calme. J’ai changé. (...) Je suis encore jeune, j’ai 27 ans et encore beaucoup à faire. J’ai joué à Monaco, à l’AS Roma, au PSG et maintenant, je suis à Milan : c’est une bonne carrière. Mais l’heure est venue de franchir un nouveau cap en termes de qualité. Je crois vraiment au scudetto. L’objectif premier est la qualification en Ligue des champions. Marquer plus de 10 buts. En Italie, quand on vous dit Ménez, vous pensez : « Ah oui, celui qui marque quatre fois par an ». Ce ne sera plus comme ça. Je veux retrouver la sélection. Dans deux ans, il y a l’Euro et je dois y être. L’Euro 2012 ? J’étais nerveux. J’ai tout raté. Mais aujourd’hui, je suis différent, je me suis calmé. » Ménez sera donc attentif à la liste de Deschamps pour les matchs contre le Portugal et l’Arménie (11 et 14 octobre) que le sélectionneur dévoilera le jeudi 2 octobre à 14 heures.

Share