Scandale des matchs truqués, Antonio Conte relaxé

Scandale des matchs truqués, Antonio Conte relaxé

Photo Icon Sport

Actuel sélectionneur de l'Italie et futur coach de Chelsea, après l'Euro, Antonio Conte a été relaxé ce lundi dans une affaire de match truqué qui lui valait la menace de six mois de prison avec sursis, peine réclamée lors du procès qui avait eu lieu il y a quelques semaines à Crémone.

Antonio Conte s'est toujours défendu avec véhémence d'avoir été informé qu'en 2011, le match entre Sienne, qu'il dirigeait à l'époque et l'UC AlbinoLeffe avait été truqué par des parieurs. Le Procureur avait réclamé six mois avec sursis contre Antonio Conte et son adjoint, qui l'est d'ailleurs toujours, mais le tribunal de Crémone a relaxé les deux hommes. Pour mémoire, en 2012, la fédération italienne avait infligé quatre mois de suspension à Antonio Conte pour cette même histoire, estimant que ce dernier aurait dû dénoncer ces faits.

Share