Guilavogui raconte l'injustice vécue à l'Atlético Madrid

Guilavogui raconte l'injustice vécue à l'Atlético Madrid

Photo Icon Sport

Une seule et unique apparition en championnat avec l’Atlético Madrid. C’est le bilan de Josuha Guilavogui, qui avait quitté l’AS Saint-Etienne en tant que pilier et international français l’été dernier. Deux statuts rapidement perdus chez les Colchoneros puisque Diego Simeone n’a jamais compté sur le milieu récupérateur, au point d’accepter de le prêter à l’ASSE l’hiver dernier. Et le technicien argentin n’a toujours pas changé d’opinion à son sujet, d’où le nouveau prêt à Wolfsburg pour deux saisons. Autant dire que le transfert de Guilavogui à l’Atlético aura été un échec, lui qui peut désormais vider son sac sur le club madrilène.

« J’en parlerai un jour mais toutes les conditions n'étaient pas réunies pour que je réussisse, s’est défendu le milieu de 23 ans dans L’Equipe. Je ne prétendais pas à être titulaire indiscutable après deux ans de Ligue 1 avec Tiago ou Gabri mais quand je jouais, j'avais l'impression d'être performant et il n'y avait pas de continuité ensuite. Après, moi, j'ai reçu un trophée de la plus mauvaise recrue de l'année en Liga. Mais en jouant une minute (en Liga), ça me paraît difficile d'être jugé, non ? Quand il y avait un score fleuve, je n'entrais pas... Et les fois où je suis entré, je ne suis jamais passé à travers. A l'Atlético, même si j'ai été sévèrement critiqué, je n'ai pas été nul. » Pour rappel, Guilavogui avait été acheté pour 10 millions d’euros par l’Atlético. 

Share