Zidane ouvre son coeur après les attentats de Paris

Zidane ouvre son coeur après les attentats de Paris

Photo Icon Sport

Très affecté par les événements tragiques de la semaine dernière en région parisienne, Zinédine Zidane n’a pas caché son émotion.

Moins de 24 heures après les attentats à Paris et Saint-Denis, un match de charité pour le compte de l’Unicef, organisé par David Beckham, a opposé une sélection britannique à une sélection du reste du monde. Une formation dans laquelle plusieurs Français devaient évoluer, à l’image de Patrice Evra, Patrick Vieira et Zinédine Zidane, qui devait porter le brassard de capitaine. Mais comme ses deux compatriotes, le Ballon d’Or 1998 avait préféré décliner l'invitation et semble toujours sous le choc.

« C'est tellement difficile de parler alors qu'il y a tant de douleur, de tristesse, d'angoisse… J'ai vécu, on a vécu à Madrid ce que les Français ont tous ressenti devant leur télé, la sidération, l'horreur, la tristesse, beaucoup de tristesse. Alors plutôt que de longs discours, je pense d'abord à tous ces gens, à ces photos de la vie, ces visages que l'on a vu défiler dans les médias, on pense à leurs proches, leurs amis, leurs familles… On n'a pas vraiment le cœur à parler… Comme je n'avais pas vraiment le cœur à jouer, samedi dernier à Manchester pour une cause qui m'est pourtant chère », a réagi dans L’Equipe Magazine  l’entraîneur du Castilla, contraint de se reconcentrer sur son équipe dès ce week-end. 

Share