Cristiano Ronaldo a quand même le droit de critiquer le Real

Cristiano Ronaldo a quand même le droit de critiquer le Real

Photo Icon Sport

Sans vouloir créer une polémique, Cristiano Ronaldo a tout de même agité la presse espagnole en critiquant le mercato du Real Madrid sur les ventes d’Angel Di Maria et de Xabi Alonso : « Si j’étais en charge, peut-être que je ferais les choses différemment. (…) Si le président pense que la meilleure chose à faire était de signer ces joueurs et de laisser partir les autres, nous devons respecter et supporter cette décision », avait déclaré le Portugais. Des propos suffisamment explicites pour que l’on comprenne le désaccord entre le Ballon d’Or 2013 et son président Florentino Pérez, qui a pourtant tenu à calmer le jeu.

« Cristiano, je le connais très bien. Il est le meilleur joueur du monde et sa loyauté à l'égard du Real est indubitable, a réagi le président du club madrilène pour Marca. J'ai écouté ses déclarations en entier et je le sais, il n'a pu mettre en doute la politique du club. Ma relation avec lui est parfaite et il n'y a aucune divergence. C'est le meilleur joueur du monde, et c'est encore plus évident cette année. » A croire que Florentino Pérez fait la sourde oreille afin d’éviter un clash avec sa star qui ne cesse d’évoquer un possible retour à Manchester United…

Share