Après le Mondial, un bleu vaut 40 ME

Après le Mondial, un bleu vaut 40 ME

Photo Icon Sport

Eliaquim Mangala est le seul joueur de champ du groupe tricolore à ne pas avoir disputé la moindre minute lors de ce Mondial. Il faut en effet rappeler que c’est Laurent Koscielny qui a profité à deux reprises de la blessure de Mamadou Sakho. Autant dire que cette Coupe du monde n’aura probablement pas d’influence sur le mercato de Mangala, toujours aussi régulier sous les couleurs du FC Porto. Car son transfert avorté à Manchester City l’été dernier ne l’a pas du tout dévié de sa trajectoire ascendante. Mieux encore, le club mancunien aurait gardé un œil sur ses performances après avoir buté sur sa clause libératoire de 50 millions d’euros. Et si l’on en croit L’Equipe, Mangala aurait définitivement convaincu les Citizens.

Le club champion d’Angleterre aurait donc persisté et se serait finalement entendu avec Porto sur une indemnité de transfert estimée à 40 millions d’euros. Mais sous contrat avec le club portugais jusqu’en 2016, Mangala pourrait aussi décliner l’offre mancunienne, lui qui préfèrerait rejoindre Chelsea. Un dossier de plus qui devrait se décanter après le Mondial.

Share