Rémi Garde mauvais perdant ou perturbé par la défaite ?

Rémi Garde mauvais perdant ou perturbé par la défaite ?

Photo Icon Sport

Avec huit points en 20 matches, Aston Villa est dans une situation désastreuse en Premier League, et Rémi Garde, arrivé alors que le club Birmingham était déjà au fond du trou, n'a rien changé.

Samedi, en s'inclinant à Sunderland, 19e au classement, Aston Villa a probablement raté sa dernière chance de croire au maintien. Et à la fin du match, l'ancien coach de l'OL n'a pas salué Sam Allardyce, le coach des Black Cats, ne respectant pas une tradition bien établie en Premier League.

Cette attitude de Rémi Garde à l'encontre de Big Sam n'a échappé à personne, mais le coach français d'Aston Villa a tenu à s'en expliquer lorsque Sky Sports l'a directement interrogé sur ce sujet. « J’aurais préféré que lui vienne me saluer avant le match, juste un signe de bienvenue, a d’abord fait remarquer Rémi Garde, qui admet avoir probablement également mal vécu cette défaite. Peut-être aussi que j’étais énervé par le résultat… »

Quoi qu'il en soit, l'entraîneur français d'Aston Villa a également fait savoir qu'il ne souhaitait pas quitter le club si la descente était au bout de la saison, son projet étant sur le long terme. Avec cinq défaites et quatre nuls en neuf matches, le bilan de Rémi Garde est quand même compliqué à défendre. Pour mémoire, deux équipes ont fait pire qu'Aston Villa, il s'agit de Sunderland, qui avait 6 points après 20 matches en 2006 et Derby qui en comptait 7 au même moment en 2008. Et les deux formations étaient descendues en fin de saison.

Share