Mourinho, le roi du sarcasme est de retour

Mourinho, le roi du sarcasme est de retour

Photo Icon Sport

Non, Mourinho ne s’est pas calmé. L’entraineur de Chelsea continue de faire polémique, que ce soit sur le bord de la touche et dans ses déclarations aux médias. Ou même les deux. Avant même son altercation assez chaude avec Arsène Wenger, José Mourinho s’était fait reprendre de volée par l’Angleterre du football pour son attitude à la fin du match face à Aston Villa. Alors que son équipe menait 3-0 et qu’il restait trois minutes à jouer, le coach des Blues est allé voir son homologue Paul Lambert pour lui serrer la main. Ce dernier ne s’est pas démonté, refusant la poignée de mains en indiquant clairement avec sa montre que le match n’était pas fini. « C’est honteux. Le match n’était pas terminé, on n’oserait même pas faire cela pour un match du dimanche matin, on se prendrait une tarte », avait même balancé Roy Keane, le sulfureux adjoint de Lambert. Interrogé à ce sujet ce vendredi avant le match face à Crystal Palace, José Mourinho a sorti son plus beau ton sarcastique. 

« Tout d’abord, je souhaite dire que j’ai apprécié tout ce qui s’est dit sur le sujet. Je pense que nous avons pu voir un bon exemple de deux personnes (ndlr : Lambert et Keane) très bien éduquées, et puisque je suis une personne très humble qui essaye d’apprendre chaque jour et tirer un enseignement de toute expérience, j’ai vraiment apprécié leurs commentaires à ce sujet », a expliqué José Mourinho, avant de confier qu’il tenterait bien sûr cette poignée de main anticipée s’il en avait à nouveau l’occasion. 

Share