Mourinho démolit le mythe de l'ambiance des stades anglais

Mourinho démolit le mythe de l'ambiance des stades anglais

Photo Icon Sport

Que ce soit à Old Trafford, à Stamford Bridge ou bien encore à l’Emirates Stadium, pour ne citer que quelques exemples, l’ambiance qui faisait le charme du football anglais a tendance à disparaitre. Si les chants sont toujours aussi impressionnants quand ils jaillissent des tribunes, ils sont de plus en plus rares. Et samedi, après la victoire de Chelsea face à son voisin de QPR, José Mourinho l’a dit clairement et sans langue de bois. « Tout le monde sait à quel point je me sens connecté à ce club et à ses supporters. Mais en ce moment, c’est difficile pour nous de jouer à domicile, parce que jouer ici est comme jouer dans un stade vide (…) Je regardais autour de moi et c’était vide, mais pas en termes de personnes, car le stade était plein. C’était extrêmement frustrant (…) Il m’a fallu 30 minutes pour comprendre que le stade n’était pas vide. Quand on a marqué, j’ai réalisé : "Waouh, le stade est plein ! Bien !" », a balancé José Mourinho, constatant comme tout le monde que les stades anglais étaient souvent combles, mais que le public s’était un peu embourgeoisé, et pas qu’à Chelsea. 

Share