Etre Balotelli, c'est malheureusement supporter aussi cela...

Etre Balotelli, c'est malheureusement supporter aussi cela...

Photo Icon Sport

Chacun est libre de penser ce qu’il veut de Mario Balotelli comme joueur de football, l’attaquant italien de Liverpool vivant une saison calamiteuse avec les Reds, au point qu’il parait difficile que Super Mario soit encore là-bas la saison prochaine. Via les réseaux sociaux, qu’il fréquente assidument, Mario Balotelli subit de très nombreuses critiques sur ses prestations et cela fait partie du jeu. Mais l’attaquant transalpin fait également l’objet d’insupportables insultes racistes. Et l’association anglaise Kick It Out, qui recense et dénonce les différents actes et attitudes racistes dans le football anglais, que ce soit sur et en-dehors des terrains, a dévoilé que Mario Balotelli était, et de loin, le joueur le plus souvent victime de messages « discriminatoires » devant Danny Welbeck et Daniel Sturridge. Super Mario a reçu plus de 8.000 messages discriminatoires, dont 52% étaient ouvertement racistes. Pour Welbeck on arrive à 50% de messages racistes sur 1.700 reçus, et pour Sturridge, 60% des 1.600 messages discriminatoires concernaient cette fois son « orientation sexuelle ». Tout cela le plus souvent sous couvert de l’anonymat relatif des réseaux sociaux…

Share