Deux bourdes, et la Premier League veut mettre la vidéo

Deux bourdes, et la Premier League veut mettre la vidéo

Photo Icon Sport

Il n’y a pas qu’en France, loin de là, que l’arbitrage en prend pour son grade chaque week-end. En Angleterre, à deux reprises en deux semaines d’écart, les arbitres ont expulsé le mauvais joueur sur une faute, ce qui fait tout de même très mauvais genre. La levée de boucliers qui s’en est suivie est allée jusqu’au patron des arbitres anglais, le vénérable Mike Riley, qui a reconnu que, dans certains cas, un peu d’assistance vidéo ne serait pas de refus. 

« Nous devons étudier l’apport éventuel de la technologie pour aider les arbitres à prendre des décisions plus précises. Dans certains cas, l’arbitre doit prendre une décision en une demi-seconde alors qu’il y quatre ou cinq joueurs concernés. La vidéo n’aidera pas sur tout, mais on peut penser à des cas de figure où un rapide appel à la vidéo peut aider l’arbitre à prendre la bonne décision », a fait savoir l’ancien arbitre international, qui peut déjà s’appuyer sur le hawk-eye pour juger si un ballon a franchi la ligne de but ou non depuis la saison 2013-14. 

Share