Cheyrou : « Le procès de Giroud à Arsenal est un peu facile »

Cheyrou : « Le procès de Giroud à Arsenal est un peu facile »

Photo BeInSports

Consultant pour Bein SPORTS, Bruno Cheyrou sera au rendez-vous de Wembley ce samedi (18h30 sur Bein SPORTS 1), avec la finale de la Cup entre Arsenal et Aston Villa, un match qu'il commentera avec Julien Brun, Darren Tulett et Robert Pires. L’ancien joueur de Liverpool confie à Foot01.com la tendance pour ce match, mais évoque également la montée en puissance d’Arsenal qui pourrait se concrétiser dans les années à venir. 

Foot01 : Ce samedi, c’est la finale de la FA Cup en Angleterre, et la partie s’annonce déséquilibrée entre Aston Villa et Arsenal. Le match est-il gagné d’avance pour les Gunners ?
Bruno Cheyrou : C’est un peu ce qui fait le charme de la Coupe. Sur une finale, tout peut se passer. Bien entendu qu’Aston Villa peut poser des difficultés à Arsenal. Après, c’est sûr que cette Cup, les hommes d’Arsène Wenger y tiennent absolument. Ils ont envie d’aller la chercher, et ils seront très compliqués à battre. 

Arsenal doit-il désormais se contenter de quelques coups en Coupe, ou bien peut-il concrètement rêver du titre en Premier League dans les saisons à venir ? 
En effet, sur les dernières années, Arsenal était trop loin pour jouer le titre. Mais petit à petit, Arsenal est en train de digérer sa période de transition avec la construction du stade et avec le renouvellement d’un effectif. Une époque où ils étaient plus obligés de vendre que d’acheter. Maintenant, ils sont dans la politique inverse. Ils sont capables de faire des gros transferts, on l’a vu avec Özil. S’ils parviennent à continuer à se renforcer, assez vite, pour ne pas dire l’année prochaine, ils seront capables d’aller chercher le titre. Ils sont capables de garder leurs meilleurs joueurs, et d’en acheter des très bons. 

Thierry Henry a lancé une polémique en Angleterre quand il a déclaré qu’il était impossible de gagner la Premier League avec Olivier Giroud en pointe. Même s’il a atténué ses propos par la suite, est-ce un constat que l’on peut faire pour Arsenal ?
Je suis moyennement d’accord. Manchester United, ils avaient Van Persie, Rooney, Falcao. Sur le papier, c’est attractif. Et au final, ils n’ont jamais réussi à jouer ensemble. Ce n’est pas un gage de succès. Le procès de Giroud est un peu facile. Il n’est pas tout seul, Wenger l’a bien entouré avec Welbeck et Sanchez. Et bien entouré, Giroud peut être un buteur remarquable, il peut faire une saison à 30 buts. Mais le gros défaut d’Arsenal cette saison, il faut le dire, c’est la défense. Wenger doit en être conscient lui qui est présent au quotidien, mais il faut qu’il arrive à trouver les monstres qu’il avait par le passé qui lui permettaient de trouver cet équilibre. On l’a vu contre Monaco en Ligue des Champions, ils ont été dépassés par la vitesse des jeunes attaquants monégasques, et ça ne pardonne pas.

Share