Chelsea s’intéresse officiellement à Hulk

Chelsea s’intéresse officiellement à Hulk

Photo Icon Sport

Ancien entraineur du FC Porto, André Villas-Boas n’avait pas réussi à faire venir certains de ses cadres avec lui à Chelsea, le club londonien se heurtant à la volonté des dirigeants des Dragons de conserver leurs meilleurs éléments pour aller le plus loin possible en Ligue des Champions. Désormais hors du coup dans toutes les épreuves européennes, le club portugais va avoir du mal à en faire de même cet été, même si comme souvent avec le FC Porto, il faudra y mettre le prix. Villas-Boas, qui cherche à renouveler son animation offensive, a en tout cas clairement fait acte de candidature pour recruter Hulk, l’homme à la clause libératoire de 100 ME. 


« Nous avons déjà Kalou et Malouda, mais ils arrivent vers la fin de leur contrat. Mata et Sturridge représentent en revanche l’avenir du club. Tel que je le vois, il va y avoir certainement une place de libre pour un joueur explosif sur l’aile, quelqu’un de fort dans les duels et les uns-contre-uns. Hulk a ce profil », a expliqué l’entraineur de Chelsea à la radio portugaise TSF. En tout cas, la relation de Villas-Boas avec son ancien président, Pinto da Costa est au beau fixe, puisque le dirigeant des Dragons avait invité la semaine dernière son ancien entraineur à assister au match d’Europa League entre Porto et Manchester City, peut-être pour échanger quelques infos sur des futures tractations à venir cet été ? 

  • DiabolikK . E Pluribus Unum

    Ils bloQuent le foot européen? C pas mal ça , donc eux ce casse le cul à trouver des perles rares et ils devraient se faire enfiler par des clubs incapables de trouver ce genre de joueur ? C pour garder le maximum leur meilleurs joueurs . De ce que je voit ça bloque pas grand chose vu le nombre de joueurs vendu :-)

    Mardi 28 Février 2012 à 14:34 Répondre

  • PetitBonum

    Hulk, pas content !

    Lundi 27 Février 2012 à 22:28 Répondre

  • PARISIENDEBELGIQUE

    100 millions mais ou va t on

    Lundi 27 Février 2012 à 21:25 Répondre

    • MonarchSable

      Les clauses libératoires en Espagne et au Portugal sont toujours extrêmement élevées, mais ne correspondent jamais au cout final du transfert. C'est plus pour se protéger d'un éventuel départ d'un joueur contre la volonté du club qu'autre chose.

      Mardi 28 Février 2012 à 06:58 Répondre

      • Riffit

        Une clause libératoire n'est JAMAIS pour se protéger d'un éventuel départ. Au contraire.
         
        Une clause libératoire est le montant MAXIMUM que le transfert du joueur peut atteindre. Donc évidemment, ce n'est pas une contrainte pour le transfert, c'est même l'inverse.
         
        Par exemple, Messi a une clause à 200M€, je crois. Oui, ça peut faire peur. Sauf que si Man City met 200M€, Barcelone ne peut pas refuser. Alors que si le Barça n'avait pas mis de clause, même en mettant 250M€, Barcelone peut refuser.

        A noter, que si le Barça a envie de se séparer de Messi (ce qui serait étrange, hein ?), clause à 200M€ ou pas, le prix de vente est fixé par le Barça. Même avec une clause à 200M€, tu peux être transféré à 2M€.

        Après, parce que MonarchSable n'a pas tord... les clauses, en Espagne et au Portugal, servent souvent à "montrer" au monde la valeur d'un joueur.
        Mais Hulk peut très bien partir pour 20 ou 25M€, si Porto accepte.

        Mardi 28 Février 2012 à 08:46 Répondre

        • MonarchSable

          Je considère tout de même que la vision ibérique des clauses libératoires et bien plus protectrice que celle des autres pays, dont la France. La définition exacte d'une clause libératoire est qu'en cas d'offre au montant indiqué, le club n'a plus la possibilité de négocier et le club acheteur peut directement négocier avec l'agent du joueur. Sauf qu'en Espagne et au Portugal ces clauses sont obligatoires, raison pour laquelle est sont volontairement exagérées, à hauteur de plusieurs dizaines de millions d'euros pour un joueur juste bon. A côté de cela, en France par exemple, elles ne sont pas obligatoires, le montant de la clause est souvent celui correspondant à la valeur qu'on donne au joueur. Raison pour laquelle Marseille par exemple s'est empressé de faire signer un nouveau contrat sans clause à A.Ayew qui jusqu'alors pouvait partir dès qu'un club mettait 16 millions d'Euros. C'est pour cela que je parle de protection.

          Mardi 28 Février 2012 à 11:50 Répondre

    • Gerla

      Surtout qu'il est moins bon que l'an passer ..

      Lundi 27 Février 2012 à 21:32 Répondre

    • LyonnaisForever69

      Vive les portugais -_- ils bloquent le football européen ... Déja que les prix brésiliens sont importants alors la ...
      Forza OL! :)

      Lundi 27 Février 2012 à 21:30 Répondre