Arsenal : La démission d'un employé qui rabaisse Wenger fait le buzz

Arsenal : La démission d'un employé qui rabaisse Wenger fait le buzz

Photo Icon Sport

Exaspéré par le comportement et les récentes déclarations d’Arsène Wenger, un employé du club d’Arsenal a posé sa démission en faisant le buzz.

Depuis plusieurs jours, Arsène Wenger s'attire les foudres de tout son club... À cause de ses mauvais résultats en ce début de saison, où Arsenal n’a pris qu’un petit point en deux matchs de Premier League, mais surtout à cause de ses sorties médiatiques sur son mercato. La semaine dernière, en conférence de presse, le manager des Gunners avait notamment lâché : « Je dépenserai 300 millions sur un joueur si je les avais. Nous sommes un club avec 600 employés et nous devons avoir une attitude responsable ». Cette déclaration, un employé de la boutique d’Arsenal ne l’a pas digéré. Résultat, cet anonyme du club a posé sa démission en posant un gros tacle envers Wenger.

« Je suis un grand fan du club et c’est avec regret que je vous informe de ma démission. J’ai apprécié de travailler deux ans dans la boutique du club. En tant que supporter, c’est un rêve de travailler pour le club de mon cœur. Ma décision est due aux commentaires d’Arsène Wenger à propos du staff, après le nul contre Leicester. Il se sert du prétexte d’avoir 600 employés qui travaillent pour le club pour justifier l’absence de dépenses sur le marché des transferts, c’est une honte. Je gagne 8 euros de l’heure et je travaille 37,5 heures par semaine. Je suis payé 310 euros par semaine, soit 16 280 euros par an. Theo Walcott gagne dix fois plus en une semaine. J’espère qu’avec mon salaire en moins à payer, M. Wenger pourra s’offrir plus de joueurs. Je ne veux pas être un fardeau plus longtemps pour le club. Bonne chance, et j’espère que vous me donnerez de bonnes références pour mon futur job. Merci pour tout », a lancé, dans sa lettre de démission relayée par la presse anglaise, l’employé d’Arsenal, qui espère donc faire bouger les choses à sa façon.

Share