Après la prime, Giroud découvre la déprime de match...

Après la prime, Giroud découvre la déprime de match...

Photo Icon Sport

Incapable de cadrer la moindre frappe malgré ses nombreuses occasions contre l’AS Monaco mercredi, Olivier Giroud s’est fait massacrer par la presse anglaise. Sans doute l’une des raisons pour lesquelles l’attaquant d’Arsenal n’est pas au mieux ces derniers jours, lui qui espère vite rebondir afin d’oublier cette prestation médiocre.

« Je suis très affecté, c'est plus que de la déception, a reconnu l’ancien Montpelliérain dans des propos repris par The Telegraph. Cela a été gênant pour moi. Mais tout au long de ma carrière, je n'ai jamais abandonné même si j'ai parfois été confronté à des matchs difficiles comme celui-là. Je ne suis pas un meilleur ou un plus mauvais joueur qu'il y a trois jours, c'est juste une question de confiance et d'état d'esprit. C'était difficile parce que rien ne s'est passé comme je l'aurais voulu. J'ai essayé de rester concentré mais j'ai compris pourquoi le coach m'a remplacé. Ce n'était pas mon jour. Lorsque vous êtes attaquants, les gens attendent plus de vous. J'ai été performant récemment, j'ai marqué beaucoup de buts. Mais quand vous manquez des occasions c'est comme ça. Vous devez vous remettre en question. Je vais continuer à travailler dur pour rebondir le plus vite possible. » Prochain rendez-vous pour les Gunners, dimanche en championnat avec la réception d’Everton. Rien de tel qu’un choc pour se relancer.

Share