Portugal, Grèce, Allemagne, ça rigole moins

Portugal, Grèce, Allemagne, ça rigole moins

Photo Icon Sport

Il faudra faire très « fort » pour ne pas participer à l’Euro 2016 pour les grandes nations européennes, le nouveau système à 24 équipes en phase finale, permettant aux deux premiers de chaque poule de passer, et aux troisièmes d’être barragistes. Néanmoins, c’est mal parti pour la Grèce, 1/8e de finaliste du dernier mondial, et surpris à domicile par la Roumanie (0-1), grâce au seul but sur pénalty de Marica, expulsé en début de seconde période. Même sanction, mais encore plus surprenante, pour le Portugal, qui sans Cristiano Ronaldo, s’est incliné à domicile face à l’Albanie (0-1). Les Lusitaniens, qui avaient déjà eu toutes les peines du monde à aller au Mondial, doivent se dire qu’ils ne sont pas les mêmes sans CR7. 

Mais même le champion du monde a connu des difficultés. Face à l’Ecosse, la Mannschaft s’est imposée 2-1 grâce à un doublé de Müller, dont le dernier à 20 minutes de la fin a permis à l’Allemagne de se tirer d’un mauvais pas. Enfin, première délicate pour Gibraltar, qui débutait au niveau international, et s’est incliné 0-7 à domicile face à la Pologne.

Share